Accueil Quoi faire Chasse et pêche

Chasse et
pêche

Photo gracieuseté de la SDPRM

Permis de chasse

Pour pratiquer la chasse, il faut être titulaire d'un permis approprié à l'espèce que l'on désire chasser. Ce permis est un document personnel qu'on doit obligatoirement porter sur soi lorsqu'on pratique cette activité. Sur demande d'un agent de protection de la faune ou d'un assistant à la protection de la faune, tout chasseur doit pouvoir exhiber son permis.

Il existe des permis spécifiques pour les résidants (voir la définition) et les non-résidants du Québec.

Port d’un dossard orangé fluorescent
Toute personne qui participe à une activité de chasse (chasseur, guide, accompagnateur) doit porter un vêtement orangé fluorescent couvrant le dos, les épaules et la poitrine. Le dossard orangé doit avoir une surface continue d'au moins 2 580 cm2 (400 po2).

Ce vêtement doit demeurer visible en tout temps, quel que soit l'angle, même lorsque la personne porte un sac à dos.

Le port de ce vêtement est optionnel dans les cas suivants :

  • lors d'une chasse à l'arc ou à l'arbalète dans un secteur de chasse réservé à l'usage exclusif de l'arc ou de l'arbalète dans une réserve faunique ou une zone d'exploitation contrôlée;
  • lorsque les chasseurs utilisent un arc ou une arbalète dans un secteur d'une pourvoirie à droits exclusifs de chasse;
  • lors de la chasse à la corneille d'Amérique, au pigeon biset et aux oiseaux migrateurs;
  • lors de la chasse à la grenouille;
  • lors de la chasse au lièvre et au lapin à queue blanche à l'aide de collets;
  • lors de la chasse au coyote, au loup, au renard roux (argenté, croisé ou roux), du 1er décembre au 31 mars;
  • lors de la chasse au dindon sauvage;
  • lors de la chasse à l'orignal ou au chevreuil (voir la définition) durant la saison où seule la chasse à l'arc ou à l'arbalète est permise.

Chasse de nuit
Il est interdit de chasser la nuit à compter d'une demi-heure après le coucher du soleil et jusqu'à une demi-heure avant son lever. Il est aussi interdit d'utiliser un projecteur la nuit pour déceler la présence d'un animal dans un endroit fréquenté par le gros gibier.

De plus, il est interdit

  • de chasser le caribou, le cerf de Virginie, l'orignal et l'ours noir la nuit à l'aide d'un projecteur;
  • de porter, la nuit, dans un endroit fréquenté par le gibier, une arme à feu chargée ou une arbalète armée sans excuse raisonnable, à moins de pratiquer une activité de chasse permise;
  • de prendre place à bord d'un véhicule terrestre motorisé, d'un aéronef ou d'une remorque tirée par un véhicule, ou d'être sur l'un de ces véhicules, et, la nuit, de porter une arme à feu non chargée, une arbalète non armée ou un arc. Ces armes doivent être rangées dans un étui fermé ou remisées dans le coffre du véhicule ou dans la soute de l'aéronef.

Ces interdictions ne s'appliquent pas s'il s'agit de 

  • colleter les lièvres et les lapins à queue blanche;
  • chasser les grenouilles;
  • chasser le raton laveur avec des chiens de chasse dans les zones 4, 5, 6, 7 et 8.

Tir à partir de chemins publics
Il est interdit à un chasseur de tirer sur un animal à partir d'un chemin public, y compris la largeur de 10 m de chaque côté extérieur de l'accotement, ni de tirer sur un animal se trouvant sur un chemin public ou de tirer en travers d'un tel chemin.

Pour connaître les périodes de chasse, visitez le site du Ministère des forêts, de la Faune et des Parcs

Pour obtenir un permis de chasse, visitez le portail du Gouvernement du Québec

Permis de pêche

Au Québec, pour pratiquer la pêche sportive des espèces autres que le saumon, il est obligatoire d'avoir un permis de pêche sportive. Ce permis permet également de pêcher les espèces autres que le saumon dans certaines rivières à saumon des zones 1, 2, 3, 18 à 21, 23, 27 et 28, en dehors des périodes de pêche au saumon.

Cependant, ce permis n'est pas obligatoire pour les résidants du Québec qui désirent pratiquer la pêche

  • lors de la Fête de la pêche;
  • des espèces autres que le saumon atlantique anadrome dans la zone 21 et dans la partie de toute rivière de la zone 01 située en aval de la route 132, à l'exception du tronçon entre Sainte-Flavie et Matapédia;
  • de l'éperlan et du poulamon atlantique dans le fleuve Saint-Laurent et ses tributaires, en aval du pont Laviolette à Trois-Rivières;
  • des mollusques et des crustacés d'eau douce ;
  • dans un étang de pêche reconnu par le ministère des Ressources naturelles;
  • dans les parcs de Parcs Canada. Dans ce cas aucune limite quotidienne de prise ne s'applique et la pêche y est possible à l'année. De plus, à cet endroit, le permis n'est pas requis pour les non-résidents.

La vente de permis est assurée par des agents autorisés (en général des magasins d'articles de sport, des quincailleries ou des dépanneurs). Il est aussi possible de se procurer un permis aux postes d'accueil des parcs.

 Amendes pour pêche sans permis

Toute personne qui pêche sans permis (à l'exception des personnes dont le permis n'est pas obligatoire) s'expose à des amendes pouvant aller jusqu'à 100 000 $. De plus, le matériel de pêche (bateau, ligne) peut être saisi ainsi que les poissons pêchés. et réserves fauniques où on peut pratiquer la pêche.

Conditions – Conjoints 

Le conjoint du titulaire (voir les définitions) d'un permis de pêche sportive aux espèces autres que le saumon peut pêcher sans avoir son propre permis, à la condition qu'il ait en sa possession le permis du conjoint s'il n'est pas accompagné de celui-ci.

Conditions – Enfants de moins de 18 ans
Les conditions suivantes s’appliquent pour les enfants de moins de 18 ans :

  • enfant dont un des parents est titulaire d'un permis de pêche sportive
    Un enfant de moins de 18 ans, dont un des parents est titulaire d'un permis de pêche sportive peut pêcher seul, sans permis, et sans même avoir à porter de permis sur lui. Il doit toutefois respecter la limite de prise qui s'applique au permis (cette limite peut varier selon l'espèce et le secteur de pêche);
  • enfant dont aucun des parents n'est titulaire d'un permis de pêche sportive
    Un enfant de moins de 18 ans peut pêcher sans permis, sous la surveillance du titulaire d'un permis ou de son conjoint, âgé de 18 ans ou plus. Les poissons qu'il peut capturer doivent être inclus dans la limite de prise autorisée au titulaire;
  • enfant de moins de 18 ans titulaire d’un certificat Pêche en herbe
    Un enfant peut aussi pêcher sans permis les espèces autres que le saumon s'il a en sa possession le certificat Pêche en herbe délivré par la Fondation de la faune du Québec. Dans ce cas, l'enfant peut prendre sa propre limite de prise de poissons.

Pour obtenir un permis de pêche, visitez le site du Ministère des Forêts, de la Faulne et des Parcs